Toilette du visage

 

La toilette du visage consiste à éliminer les impuretés de la vie quotidienne (poussières, sébum, transpiration, etc ) de la peau du visage.

La toilette du visage doit bien évidemment être douce puisque la peau du visage est sensible aux agressions, et la toilette étant quotidienne est susceptible d’agresser votre peau si elle n’est pas effectuée correctement. La peau du visage doit, en effet, pouvoir garder son film hydro lipidique protecteur et garder son role de barrière cutanée.

Comme il y a plusieurs types de peau, il y a également plusieurs types de toilettes.

 

Apprendre à reconnaître son type de peau

Nous distinguons trois types de peau du visage :

Peau grasse :

La peau grasse est caractérisée par une excrétion importante de sébum (une substance grasse ayant principalement pour but de protéger la peau).

La peau grasse  est donc un peu plus résistante aux produits de toilette « agressifs » mais il faut savoir qu’une peau grasse agressée se « regraisse » plus vite et plus fort. Il convient donc d’éviter les produits de toilette trop décapants, même sur une peau grasse, et de trouver un équilibre afin d’éliminer uniquement l’excès de sébum.

Peau mixte :

La peau mixte est caractérisée par une variance de texture de peau en fonction de la zone du visage :

– La zone medio-faciale (centre du visage) a une tendance grasse ;

– alors que le reste du visage est à tendance sèche.Compte tenu du fait que la peau grasse a tendance à se regraisser plus rapidement lorsqu’elle est « décapée » avec un produit de toilette irritant, la peau mixte est donc à considérer comme une peau sèche qu’il faudra protéger lors de la toilette du visage

Peau sèche :

La peau sèche est caractérisée notamment par une fragilité de la couche superficielle de la peau (la couche cornée) qui sert de barrière cutanée vis-à-vis des substances extérieures.

La peau sèche est donc particulièrement fragile et il convient de n’utiliser que des produits spécifiques pour peau sèche lors de la toilette du visage sur les peaux sèches.

Pour lutter contre la peau sèche, il convient tout d’abord d’éviter de l’agresser avec des savons trop « décapants » tels que le savon de Marseille. Il est préférable d’utiliser des savons pour peau sèche de type surgras par exemple ou des « savons sans savon ».

Lorsqu’on a la peau sèche, il faut aussi éviter les bains et les douches très chauds et prolongés.

Pour lutter contre la peau sèche, il faut aussi éviter de frotter avec sa serviette de bain lorsque l’on s’essuie, mais plutot de tamponner la peau, pour éviter de la décaper.

La personne ayant une peau sèche doit éviter autant que possible la pratique régulières d’activités mettant sa peau en relation avec l’eau, notamment l’eau chlorée des piscines

Les personnes ayant la peau sèche et vivant dans une zone ou l’eau est « dure » (chargée en calcaire), pourront choisir d’installer un adoucisseur d’eau, sorte de filtre à calcaire, qui peut parfois améliorer la peau sèche en adoucissant l’eau utilisée pour la toilette des peaux sèches.

Enfin, il faut appliquer une crème ou un lait hydratant sur la peau sèche au moins une fois par jour (la meilleure période se situe après la toilette).

 

Le bon  produit de toilette pour sa peau

Peau grasse :

La toilette de la peau grasse bénéficie généralement de l’utilisation de savons antiseptiques doux de type dalibour (cumul de Cuivre et de Zinc). Quoiqu’il en soit, il faut éviter les savons agressifs.

Peau mixte :

La toilette de la peau mixte pourra être semblable à une toilette de la peau grasse sur la zone du pourtour du nez, et d’une peau sèche sur le reste du visage

Peau sèche :

La toilette de la peau seche doit respecter un postulat : éviter de d’agresser  la peau sèche avec des savons trop « décapants » tels que le savon de Marseille et éviter l’eau chaude. Les peaux sèches bénéficient généralement de l’utilisation d’une lotion ou d’un lait spécifique aux peaux sèches.

Les commentaires sont clos.