Le BOTOX® : Les avantages et les inconvénients

Actuellement, tous les moyens sont bons pour masquer les signes de l’âge ! Tout le monde (même si on nous parle d’avantage des femmes, les hommes sont aussi concernés), veut paraître plus jeune, plus ferme, moins ridé, plus tonique, etc…

En vogue, nous avons le BOTOX®

Une petite précision sur cette appellation. Nous appelons tous communément cette substance le BOTOX® croyant que c’est ce qu’on nous injecte. Or, c’est une marque déposée (d’où le ® derrière ce nom). En réalité, nous parlons de toxine botulique. Cette toxine est divisée en sept stéréotypes : de A à G (en sachant que la C est subdivisée en 2). La toxine botulique utilisée sous le nom de BOTOX® est la A.

 

Les inconvénients

Le BOTOX® entraîne une paralysie localisée et sur une courte durée du muscle.

Veillez à respecter la posologie. Espacez les injections de minimum 2 à 3 mois pour ne pas avoir à faire aux désagréments comme par exemple contaminer un muscle voisin. Il serait dommage de vous retrouver « paralysé(e) » d’une partie pour laquelle vous n’avez rien demandé ! Faites attention, c’est comme tout, n’en abusez pas !!

 

Les avantages

Encore une fois, comme tout, il existe de avantages. La toxine botulique peut être utilisée à des fins thérapeutiques.

La toxine botulique peut être utilisée pour les personnes atteintes d’hyperhydrose. L’hyperhydrose se sont des personnes transpirants abondamment sur certaines zones comme par exemple les mains et/ou les pieds. L’injection permettra de « bloquer » la sécrétion sudorale.

Elle peut aussi être utilisée à petite dose pour les personnes souffrants d’hyperactivité des muscles. Elle a dans ce cas, un effet myorelaxant.

Et enfin, pour les hommes ayant été opérés de la prostate, suite à un cancer ou autre, la toxine botulique va permettre d’éviter les fuites urinaires.

Les commentaires sont clos.